Gestion de patrimoine : principes, avantages, responsabilités du gestionnaire

Investir dans l’immobilier est une manière efficace de se constituer un patrimoine. Acheter des biens immobiliers et les louer ensuite peut générer des revenus locatifs appréciables qui serviront à financer différents besoins de l’investisseur à chaque étape de sa vie. Exploiter son patrimoine pour mieux assurer sa retraite, pourvoir à ses besoins quotidiens, financer des projets de vie ou encore garantir une meilleure succession à ses descendants.

Un investissement immobilier est censé répondre à tous ces objectifs dans les meilleures conditions possibles afin d’en tirer un optimum de performances et de rendement. Disposer d’un patrimoine valorisant revient à confier sa gestion à une entité compétente de manière à développer une stratégie patrimoniale pertinente et afin d’établir un meilleur équilibre entre risques et rentabilité.

Principes et fonctionnement de la gestion de patrimoine

La gestion du patrimoine dans un premier temps, est un processus mettant en relation le client et son conseiller qui s’entendent tous deux sur un même objectif. Celui de valoriser le patrimoine. Le professionnel peut-être ainsi amené à guider et à assister l’investisseur dans le choix et la gestion de ses placements et de les adapter en fonction de son profil, ses besoins et ses objectifs. Une société de gestion de patrimoine quant à elle, diffère légèrement de ce concept. Bien que l’objectif consiste à mettre en valeur l’investissement dans son ensemble, le principe se distingue sur le fait que l’entité se charge elle-même de gérer un portefeuille d’actions pour le compte de ses clients particuliers ou professionnels. L’investisseur n’interviendra d’aucune façon à la gestion de son patrimoine et octroie ce plein droit à la société à l’issue d’un achat d’actions notamment (gestion de placements collectifs).

Ses principaux avantages

Confier la gestion de son patrimoine à une société permet à l’investisseur de déléguer les tâches courantes liées à la prospection de biens et de clientèle, à la gestion locative ainsi qu’aux différentes démarches administratives. Cette option donne également accès aux outils élaborés par le professionnel pour réduire certaines charges qui incombent au porteur de part, entre autres les obligations fiscales. Enfin, faire gérer son patrimoine est un bon palliatif pour contourner les irrégularités sur le marché et adopter les meilleures stratégies d’investissement au regard de ses besoins et des circonstances tout en anticipant des mesures d’atténuation de risques et d’optimisation de rendements.

Les responsabilités du gestionnaire de patrimoine

Le gestionnaire de patrimoine analyse et recherche les solutions de placement qui correspondent au profil et aux attentes de son client. Il l’accompagne dans l’organisation et la gestion de ses placements et de ses finances. La société chargée de la gestion de patrimoine pour sa part, a pour responsabilité de gérer les actifs de ses actionnaires. Elle définit les politiques d’investissement en conformité avec ses activités et les intérêts des investisseurs, et les décisions relatives à l’acquisition et à la cession de titres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *